LOG'S, 1500 postes créés / 450 000 m2 d'entrepôt

15/01/2019

Logistique Log’s va construire 450 000 m2 d’entrepôts nouvelle génération en région et va créer 1 500 postes

Prestataire de logistique originaire du Valenciennois, Log’s vient de finaliser une opération de refinancement pour engager ses ambitieux projets : construire 450 000 m2 d’entrepôts nouvelle génération dans la région d’ici 4 ans, et recruter 1 500 collaborateurs supplémentaires.

Pour ceux qui en douteraient encore, notre région est bien devenue l’un des principaux couloirs logistiques de France avec 15 % du parc d’entrepôts français. Et ce n’est pas fini.

Log’s, l’un des principaux acteurs logistiques français (700 000 m2 gérés dans 28 sites, dont 22 en région, plus de 2000 collaborateurs, 125 millions d’euros de chiffre d’affaires), s’engage dans un ambitieux plan de développement.

Souhaitant atteindre 200 millions d’euros de chiffre d’affaires d’ici 2022, le prestataire logistique créé à l’origine en 2002 à Anzin par Franck Grimonprez, vient de finaliser une opération de cession-bail avec Morgan Stanley Real Etate Investing. Celle-ci concerne onze entrepôts régionaux appartenant à Log’s. « Cette opération de refinancement nous permet de porter notre capacité d’investissement à 240 millions d’euros », explique Franck Grimponprez.

Cela passe d’abord par l’investissement immobilier. « Il nous faut maîtriser le foncier pour pouvoir construire les entrepôts de demain, adaptés aux exigences des clients, opérationnels rapidement ». Log’s a ainsi prévu de faire sortir de terre 450 000 m2 supplémentaires d’ici quatre ans.

Pour l’automobile, le textile, l’agroalimentaire...

À Maubeuge, ce sont 24 000 m2 qui seront livrés en mars pour permettre l’approvisionnement et le montage des pièces pour Renault MCA et ses sous-traitants(ente 50 et 100 emplois espérés). À Sailly-les-Cambrai, 54 000 m2 seront livrés en avril pour des acteurs de l’agroalimentaire (une centaine d’emplois). Les deux plus importants investissements concernentles 136 000 m2 de l’ancienne plateforme de La Redoute à Wattrelospour accueillir des points de stockage de grandes enseignes textiles (400 emplois attendus). À Denain, c’est la zone des Pierres Blanches qui doit accueillir d’ici 2021 100 000 m2 de logistique (pour 300 emplois). D’autres projets d’envergure sont également dans les cartons à Monchy-le-Preux et Seclin.

D’ici 2022, Log’s prévoit 1 500 collaborateurs supplémentaires. « Nous ouvrons dans quelques semaines à Lesquin la Log’s School qui permettra d’intégrer et former nos futurs collaborateurs. Nous investissons aussi énormément dans l’innovation. Dix millions d’euros cette année, 20 millions l’an prochain. La logistique de demain est celle des solutions robotiques légères, des inventaires par drones, des exosquelettes pour alléger les charges manutentionnées, etc ». Investissements immobiliers, humains et technologiques, la logistique est en marche.

Source : La Voix du Nord