Hiolle Industries a bien fini l'exercice 2020

03/03/2021

Avec un recul de 13% du chiffre d'affaires en 2020, le valenciennois Hiolle Industries a encaissé durement le choc de la Covid-19. Mais l'équipementier ferroviaire et spécialiste en équipement pour l'environnement a bien remonté la pente en fin d'année, et affiche de bonnes perspectives.

Le groupe dirigé par Véronique Hiolle a réalisé l'an dernier 74,7 M€ de chiffre d'affaires consolidé. Après avoir accusé un recul de 28,4% d'activité au second trimestre, le groupe nordiste a marqué son retour en forme en fin d'année, avec une progression du chiffre d'affaires de 6% au dernier trimestre.

Sur l'année, c'est l'activité liée à l'environnement et aux services qui a le plus souffert (-20,2%), soit 21,7 M€. « Les industriels restent en effet très prudents dans leurs investissements face aux incertitudes persistantes », note l'entreprise. Le secteur ferroviaire et aéronautique, le cœur d'activité, n'abandonne de son côté que 9,7%, à hauteur de 52,9 M€. Une performance liée entre autres à l'effet de contrats pluriannuels de fourniture d'équipements câblés embarqués.

L'entreprise estime que l'embellie de fin d'année doit s'accélérer en 2021, et note que sa stratégie internationale permet de compenser les retards des chantiers en France. Hiolle Industries revendique un carnet de commandes de quelque 90 M€.

Fondé par Jean-Michel Hiolle, le père de l'actuelle dirigeante, il y a 44 ans, Hiolle Industries emploie 900 salariés et compte 15 filiales.